Je t'écris de la main gaucheCelle qui n'a jamais parléElle hésite, elle est si gaucheQue je l'ai toujours cachéeJe la mettais dans ma pocheEt là elle broyait du noir.Elle jouait avec les crochesEt s'inventait des histoiresJe t'écris de la main gaucheCelle qui n'a jamais comptéC'est celle qui faisait les fautesDu moins, on l'a raconté.Je m'efforçais de la tairePour trouver le droit cheminUne vie sans grand mystèreOù l'on n'se donne pas la main.Des mots dans la marge étroiteTout tremblants qui font des dessins.Je me sens si maladroiteEt pourtant, je me sens bien.Tiens voilà, c'est ma détresseTiens voilà, c'est la vérité.Je n'ai jamais eu d'adresseRien qu'une fausse identité.Je t'écris de la main bêteQui n'a pas le poing serréPour la guerre, elle n'est pas prêtePour le pouvoir, l'est pas douée.Voilà que je la découvreComme un trésor oubliéUne vue que je recouvrePour les sentiers égarés.On prend tous la ligne droiteC'est plus court, oh oui, c'est plus courtOn n'voit pas qu'elle est étroiteY a plus d'place pour l'amour.Je voulais dire que je t'aimeSans espoir et sans regretsJe voulais dire que je t'aimeT'aime, parce que ça sonne vrai.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog