exibições 138

L'enfant Des Sangs

Yelo Molo


Crinière rousse et indecente,
Dans la douce brume du marais,
Me contemple, surprise, séduisante.

Chair tendre couleur de craie,
Toi que seul le néant puisse accomplir
Loin d'une lumière qui pourrait te meurtrir

Tu ballades mes rêves: cendres au matin.
Depuis l'aube je m'éveille et puis me plains,
De ne revoir l'intangible, l'impossible,
Ce silencieux héraut; l'enfant des sangs.

Que tes longues canines transpersent mon pouls,
Pour t'assouvir, chimère, d'un breuvage fou.
Et enfin blême, je serai ton effigie,
Accompagnant tes désirs, belle harpie

Nos yeux; exil, offrent la nuit entière
Aux multiples victimes, funèbre liqueurs,
Pour se perdre dans l'immensité de son aire,
Souffrir de l'inconnu, l'insassiable peur.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog