exibições 1.171

Vous vous prenez monsieur
Pour un félin sauvage
Mais vous n'avez du lion
Que le soyeux pelage
Et vos crocs acérés de jeune prédateur
Nous inspirent le rire plutôt que la frayeur

Si vous n'avez pas peur
Entrez donc dans ma cage
Et laiddez mon ardeur
Dévorer vos plumages

Rentrez vous griffes, bel escogriffe

On vous voit comme un chian savant
Pour le beau linge
Faire de grands numéro dignes d'un petit singe
Vos proies ne sont en fait
Que que femmes qui roucoulent
Et vos festins nocturnes
Se résument à des poules

Et les sieurs disent
C'est pour vous mesdames que l'on pavane
Vous ne cédez qu'au roi de la savane
C'est comme ca, c'est comme ça

Les demoiselles répondent
C'est pour vous messieurs que l'on se pâme
On piège les rois avec nos charmes
C'est comme ci, c'est comme ça
Et c'est bien dommage

Vous paradez monsieur
Exhibant vous conquêtes
Votre belle crinière
N'est au fond qu'une crête
Du prince de la jungle vous
Singer les grands airs
Quand au coq prétentieux
Vous avez les manières

Mais pourquoi cette aigreur
Pour les autres poissons
Si vous n'avez peur
De mordre à l'hameçon

Rentrez votre dard
Mon gros vantard

De vos griffes de chat
Sachez que l'on sourit
Vous miaulez mollement
Quand rugit voutre envie
Les oiseaux de valeur vous
Échappent sans cesse
Et vous vous contentez
Des plus basses espèces

Et les sieurs disent
C'est pour vous mesdames que l'on pavane
Vous ne cédez qu'au roi de la savane
C'est comme ca, c'est comme ça