exibições 95

Bernard's song

Sauvage Catherine


Il est jamais bien raséIl est toujours fatiguéIl dit toujours oui à un bon verre de vinIl cache souvent sa tendressePar pudeur ou par paresseIl est sûr de n'avoir jamais peur de rienIl a toujours voulu les fillesEt toutes celles qu'il déshabilleNe restent jamais le lendemain matinMais s'il a tort s'il a raisonCe n'est vraiment pas la question n'en parlons pasIl n'a pas de frontièresIl n'a même pas de paysEt il n'est pas d'iciIl n'a pas de pèreA prévenir de son départIl n'est de nulle partIl a plusieurs paires de lunesQui s'éteignent et qui s'allumentIl voyage dans le rire et dans le tempsMais il est toujours prêt à rirePour le meilleur et pour le pireJe crois bien qu'il rôde la nuit de temps en tempsIl n'a pas de vraie prisonIl ne voit que l'horizonA travers les brumes du petit matinMais s'il a tort s'il a raisonCe n'est vraiment pas la question n'en parlons pasIl n'a pas de frontièresIl n'a même pas de paysEt il n'est pas d'iciComme il n'en a pas l'airMoi je vous jure qu'il est bizarreIl n'est de nulle partIl n'a pas de frontièresIl n'a même pas de paysEt il n'en a pas l'airMais je vous jure qu'il est bizarreIl n'est de nulle part

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog