Mon style fait mal connard comme la putain de carrière que j'entame
C'est vrai que j'ai le flow qui frappe et le son qui descend même les gendarmes
Ya plus de starter chez nous pour des broutilles on s'attaque
Même si tout ça c'est bête comme rester à terre pour un star tac
Si dieu m'écoute jusqu'à la fin de ma vie j'aimerais chanter
Depuis j'épuise mes chances et tout m'échappe à part la méchanceté
Les jours se ressemblent dans tous les cas je verrai mes potes demain
Et moi la rue j'en parle comme si je l'avais bâti de mes propres mains
Je rappe en solo j'ai plus d'équipe à part en foot en salle
De toute façon c'est mieux c'est les gens seuls qui font bien l'argent sale
Je fais plus de faux pas dehors y'a des gratteurs qui tendent l'oseille
Y'a rien de gratuit désormais je rappe que si tu me tends l'oseille
Maintenant c'est sûr y'en a qui croyait que c'était comme aux states
Que dieu m'écarte de ces grosses taches qui prennent la grosse tête
J'aime trop ma tec, alors faut que je représente c'est normal
Et comme c'est trop mon truc ça traumatise tous ceux qui rappent trop mal
Ecoute ça bien du coup ça part comme après 2, 3 verres
Je te jure ça écoute plus même à 4 pattes ça parle de travers
Faudra pas se plaindre si y'a des keufs qui mangent des pointards
Cousin c'est inquiétant y'a des bâtards et je m'en rends compte bien tard
Des fois je me dis qu'on fond c'est pas plus mal de rester seul
Faut que je reste ici même si la justice veut que je reste au sol
Après ce qu'on vit sur terre y'a plus rien qui nous convient
Pourtant même si j'en parle je pourrais pas secourir tous ceux qui n'ont rien
Je te parle d'une chute comme ceux qui passent du shit à l'Héro
Et moi pourquoi j' en rie, se niquer tout seul j'avoue que c'est laid hroooooo

Je maitrise le rap de rue
Protège tes dents j'ai la rime qui blesse
Y'a rien a dire je t'ai privé de tout et je t'ai pris de vitesse
Y'a rien à faire puisqu'on est installé on le restera
Donc laisse tomber la rime qui blesse dans ton estomac

Y'a rien à dire connard quand je rime c'est comme ça et pas autrement
Cousin quand je rappe ma rage y 'a rien à faire c'est toujours proprement
Je suis sûr d'une chose j'ai le rap qui fait du mal à autrui
Moi je suis trop haut toi t'es trop bas et moi je fais trop de bruit
Quand je refais le monde c'est là que je repense à tout ce qu'on volait
A cause des jours trop longs y'a des jeunes qui savent plus contrôler
On a pas le choix pour être bien pé - sa faut des pesos
C'est triste pourtant y'a de la joie sur les joints de mes sos
Même si je me tue j'irai au bout car tout s'explique
Quand je fume connard j'oublie que je dois du fric à tous ces flics
Y'aura toujours autant de jaloux parce qu'on en a pris plus
Avant que ça change j'ai le temps de mourir seul sous un abris bus
Bientôt la fin ça va bien faire 20 piges de gaspiller
Ici on a tous faim pour des grillades on saute les grillages
Pas de fioriture j'ai grimpé les étages sans litiges
Incontrôlable depuis 10 piges personne me dirige
Enfance foirée donc t'as saisi pourquoi très peu rigole ?
Je suis fier de le dire à part mon père j'ai jamais eu d'idole
Faudrai que je m'arrête parce que mes 1er vols datent pas d'hier
Tout ça c'est mal comme un braquage après la prière
Faut que j'en place une pour tous mes sos restés au ballon
C'est de la part de sinik et encore un branleur qui a le bras long
Alors parfait parfois on dit que le monde est sans défaut, je t'expose les faits
Je suis trop mals'1 mon style explose les faux

Refrain

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir