Sous les ventilateurs
Je m'allonge à longueur
De journées allonguies
Que les jardins parfument
Et sous la véranda
Tous les jours à 5h
Ainsi je languis
Dans un élan de souhait
Saoulée par la chaleur
Qui s'étend comme une flamme
Je m'enfonce telle une lame
Dans la mer découpée
Et puis je sors des vagues
À l'âme et sans secousse
Je m'étends alors
Sur du sable allégé

Refrain
Mon rêve à moi
Y'a des jours où je le touche du doigt
Mon rêve à moi
Il m'échappe à chaque fois
Mon rêve à moi
Tellement habile du bout des doigts
Mon rêve à moi
Il m'échappe à chaque fois

Fermer mon compte à la City
Briser le feu de cette hyper activity
Ici ma vie est à moi
Pas de leur fidelity
Et je donnerai à mon île le nom de liberty
Ici ma vie est à moi

Sous les ventilateurs
Je m'allonge à longueur

De journées allonguies
Que les jardins parfument
Et sous la véranda
Tous les jours à 5h
Ainsi je languis
Dans un élan de souhait
Il n'y a pas âme qui vive
Même pas le vendredi
Et je compte les étoiles
Je les vois toutes ici

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir