Il m'arrive encore de temps en temps de sortir voir s'il y a des enfants.
Il m'arrive encore des mariages soudains frôlés dans la rue le temps d'un parfum.
Il m'arrive toujours de leur faire l'amour, mentir un instant.
Il m'arrive encore de pleurer sur mon sort, d'avoir peur de la mort, mais je suis vivant.

Il m'arrive encore de penser à toi, de poser mes yeux morts sur le souvenir de ton corps.
Il m'arrive encore de rire de moi, d'oublier tous les torts, tous les remords.
Il m'arrive encore des matins de soleil, après des nuits sans sommeil, repu de lune et de miel.
Il m'arrive encore de les trouver belles. Il m'arrive aussi d'être cruel avec elles.
Il m'arrive encore de pleurer sur mon sort, d'avoir peur de la mort, mais je suis vivant

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais posts