exibições 163

La philosophie du chaos

Hubert-Félix Thiéfaine


C'est pas parce qu'on n'aime pas les gensqu'on doit aimer les chiensc'est pas parce qu'on a mis l'pied dedansqu'on doit y mettre les mainsj'ai mon orang-outang qui m'lèche& me chatouille les reinspendant que sa maman me sèche& m'essuie le bassin& yop / & yopc'est pas parce qu'on n'aime pas l'coranqu'on doit finir chrétienc'est pas parce qu'on est déconnantqu'on doit devenir crétinj'ai mon orang-outang qui grillesur mon vieux barbecuependant que sa maman s'étrille& s'met au garde-à-vous& yop / & yopc'est pas parce qu'on n'est pas bandantqu'on doit rougir d'être saintc'est pas parce qu'on flingue ses amantsqu'on doit s'passer d' câlinsj'ai mon orang-outang qui fonddouc'ment sous mes papillespendant que sa maman se tondpour dev'nir un gorille& yop / & yopc'est pas parce qu'on n'aime pas les gensqu'on doit aimer les chiensc'est pas parce qu'on a mis l'pied d'dansqu'on doit y mettre les mainsj'ai mon nouveau gorille qui m'lèche& me chatouille les reinspendant que le néant me sècheau fond de son bassin& yop / & yopc'est pas parce qu'on enlève son gantqu'on doit serrer des mainset c'est pas parce qu'on montaubanqu'on doit descendre agenj'ai mon nouveau gorille qui grilleson gras sous mes aloufspendant que le néant m'étrilleà mort & me rend louf& yop / & yop& yop / & yop& yop / & yop

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog