Parlé : Voici l'histoire émouvanteD'un tout petit monsieur qui aimaitTendrement une jeune fille de son village{Refrain:}Un monsieur attendaitAu café du PalaisDevant un DubonnetLa femme qu'il aimaitLa pendule tournaitEt les mouches volaientEt toujours le monsieur attendaitElle lui avait dit :Je viendrai vers midiIl était déjà six heures et demiIl pensait c'est bizarreComme les femmes ont du r'tardMais toujours patient et plein d'égards{au Refrain}Lorsque sonna minuitIl repartit chez luiEn s'disantC'est pas pour aujourd'huiMais ça m'étonnerait bienQu'elle ne vienne pas demainEt l'lendemain dès huit heures du matin{au Refrain}Puis des mois se passèrentVint la crise et la guerreLe café changea d'propriétaireOn refit les plafondsLes chaises les guéridonsMais même pendant les transformations{au Refrain}Un soir l'âme bien lasseIl la vit dans la glaceElle étaitJuste au café d'en faceElle s'était tout bonnementTrompée d'établissementVoilà pourquoi pendant quarante ans{au Refrain}Mais le jour qu'il la vitElle avait un mariLe patron de l'autre bar...C'est la vie

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog