exibições 336

Casablanca

Ulmer Georges


Casablanca, ville étrange et troublante
j'aime tes rues chaudes et ta foule grouillante
indigènes avec leurs djellabas
qui vers la mosquée s'en vont prier Allah
tes souks profonds où jamais le jour ne pénètre
et tes fatmas guettant derrière leurs fenêtres

Casablanca, du fond des cafés maures
dans l'air mystérieux, montent jusqu'à l'aurore
le tam-tam de l'islam et le parfum des kawas
c'est ça Casablanca

Casablanca, sous la lune qui brille
je reviens rôder dans le quartier des filles
où la nuit, quelle que soit la saison,
l'amour vous appelle devant chaque maison
et au lointain c'est un vieux piano mécanique
qui joue sans fin sa chanson triste et nostalgique

Casablanca, ville étrange et troublante
j'aime tes rues chaudes et ta foule grouillante
la plus belle, l'éternelle, la ville qu'on n'oublie pas
c'est toi Casablanca

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog