Un soir à VienneQu'il t'en souvienneSur les bords du Danube bleuLa valse tendre vient nous surprendreEt ce fut le premier aveuSous son empire, troublant délireQuand nos cœurs s'éveillent à l'amourBeau soir de VienneQuoi qu'il advienneA toi je penserai toujoursJamais, jamais, je n'oublieraiLe beau Danube sous la luneTu m'as juré de m'adorerNos deux âmes n'en faisant qu'uneLes sanglots longs des violonsVenaient mourir dans la nuit bruneEt leurs xxxxxxxxx vainqueursUnissaient nos cœurs dans cet extase du bonheurBeau soir à VienneQu'il t'en souvienneSur le bord du Danube bleuLa valse tendre vient nous surprendreEt ce fut le premier aveuSous son empire, troublant délireQuand nos cœurs s'éveillent à l'amourBeau soir de VienneQuoi qu'il advienneA toi je penserai toujoursTu murmurais, je t'aimeraiTant que le flot qui vagabondeRestera bleu comme tes yeuxQue voulais-tu que je réponde ?J'espérais tant, ton cœur tournantBientôt fut plus changeant que l'ondeLes flots sont toujours plus xxxxx un beau jourMais moi je n'ai plus ton amour !(orchestre)Beau soir de VienneQuoi qu'il advienneA toi je penserai toujours

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog