exibições 134

On vit de femmes

Claude Dubois


Dans son lit Miss littératurePréférait Freud et Chester HimesPar la fenêtre bouche ouverte sur la villeJ'entends s'exciter les sirènesEncore une Miss qui traverseLa lumière chaude de la rueElle a des hanches qui avancent comme on danseOn f'rait l'amour sans s'fatiguerMot pour mot dame pour dameOn vit de femmesJe n'en ai jamais eu de trop, jamais eu de tropEncore une Miss gentillesseQui débarque ici en coup d'ventDerrière ses fleurs son sourire me fait la fêteOn f'rait l'amour sans s'fatiguerMot pour mot dame pour dameOn vit de femmesJe n'en ai jamais eu de trop, jamais eu de tropMot pour mot dame pour dameOn vit de femmesMagie d'été, magie de ville, magie de cœurMagie d'asphalte, magie de jupes, magie de mots{Musique}Dans son lit Miss littératurePréférait Freud et Chester HimesPar la fenêtre bouche ouverte sur la villeJ'entends s'exciter les sirènesMot pour mot dame pour dameOn vit de femmes je n'en ai jamais eu de trop, jamais eu de tropMot pour mot dame pour dameOn vit de femmes{Musique}On vit de femmes {x4}

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog