C'est une maison, c'est un endroit,Une phrase prononcée malgré soi,Un vol d'oiseaux au ras des pierres,Une soirée soudain sans lumière.On se rappelle et puis... plus rienSitôt que la lumière revient.Ce sont des choses qu'on n'dit jamais.D'ailleurs personne ne nous croirait.Cette impression de déjà vu,D'être déjà passé par là.Je suis sûr d'avoir entendu,Avant ce soir, cette chanson-là.Etait-ce en rêve ? Etait-ce en vrai ?Je sais d'avance que je savais.C'est un miroir qui nous renvoieL'image inversée d'autrefois.C'est une maman qu'on voit sourireEntre le sommeil et dormir.En un éclair on se souvient,Et puis ça passe, et puis plus rien.Ce sont des choses qu'on n'dit jamais.D'ailleurs, personne ne nous croirait.Cette impression de déjà vu,D'être déjà passé par là.Je suis sûr d'avoir entendu,Avant ce soir, cette chanson-là.Etait-ce en rêve ? Etait-ce en vrai ?Je sais d'avance que je savais.Cette impression de déjà vu,D'être déjà passé par là.Je suis sûr d'avoir entendu,Avant ce soir, cette chanson-là.Etait-ce en rêve ? Etait-ce en vrai ?Je sais d'avance que je savais.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir
Composição: Jean-Pierre Bourtayre / Michel Sardou. Essa informação está errada? Nos avise.

Posts relacionados

Ver mais no Blog