Les trois petits lutins

Mireille


Sur ma cheminée j'ai vu ce matinTrois petits lutins qui se promenaientQui se promenaient les doigts dans le nezLe premier m'a dit c'est moiQui détraque toutes vos pendulesPendant les trente jours du moisC'est moi qui les démantibuleC'est moi qui les fais avancerToutes mes fois que vous êtes presséA cause de moi chaque jour vous vous diteC'est fou c'est fou comme le temps passe viteSuivant mon goût et mon humeurVous êtes en retard ou vous êtes à l'heureJ'couche dans l'horloge du vestibuleC'est moi qui suis le lutin des pendulesSur ma cheminée j'ai vu ce matinTrois petits lutins qui se promenaientQui se promenaient les doigts dans le nezLe second m'a dit bonsoirC'est moi qui couche dans l'armoire à glaceJ'prends les objets dans votre tiroirEt si je les change de placeVous vous dites j'avais mis làMon sac à main et puis j' l'retrouve pasEt vous l'cherchez, vous l'cherchez, vous l'cherchezMais c'est moi qui vous l'avais cachéVous vous rappelez le petit braceletLa montre en or et le trousseau de clésBah j'les ai fourrés sous votre armoireC'est moi qui suis le lutin du tiroirSur ma cheminée j'ai vu ce matinTrois petits lutins qui se promenaientQui se promenaient les doigts dans le nezLe troisième m'a dit bonjourJ'vous connais bien c'est moi qui m'occupeDe toutes les petites choses de l'amourJe suis toujours derrière vos jupesC'est moi qui fait briller vos yeuxQuand vous dansez avec les beaux MessieursEt c'est moi qui fait battre votre cœurSi je le veux à cent-trente à l'heureEt puis les lutins sont partisJ'suis restée seule et puis je me suis ditC'est le lutin numéro troisQui a le plus de travail avec moi !

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog