Les gens ne s'aiment plus! tu ne me feras pas croire ça.
En vrai les âmes sont noircies, chaque fois ça foire
car au fond tous cherchent quelque chose :
les filles les poches les plus lestées de fric, baiser avec le best,
souvent celles pour lesquelles tous les potes se frottent.
Etrange, comme tes potes changent quand tu coûtes du flouze,
bandent sur ta fouf tout en demandant : "comment tu vas ?"
je pense qu'avec le flouze tu changes que d'soucis
Tous veulent le nier, mais les amis devant la monnaie
deviennent des animaux, la famille : un jeu de quilles,
strike à chaque shot suffit d'une bille de cinq lettres "E.N.V.I.E."
La jalousie suinte sur le front de ceux qui sont le moins loin de toi,
les mêmes censés avoir le cran de prendre soin de toi, tu vois,
un des frères moins aimé que l'aîné par sa mère
dès l'enfance commence la sale guerre,
les frères grandissent la plaie reste ouverte et pleine de haine,
les liens se pourrissent et se poursuivent
jusqu'aux enfants de ses enfants et ainsi de suite...


Refrain
Depuis la nuit des temps si temps de gens s'donnent la mort
d'ici à Kingston, une cause : "amour et jalousie"
Ils veulent être qui je suis peut-être c'que j'ai,
même mon insuccès, mec c'est "amour et jalousie"
J'arrive pas à vivre, pourtant mon cerveau a le niveau,
ils veulent me priver de ma vie "amour et jalousie"
Noir et noir, moi ou toi pourquoi toi pas moi,
pourquoi toi pas moi voilà "amour et jalousie"


Moi même j'ai été jaloux jadis je voulais tout ce que j'avais pas
jusqu'à ce que maman dise "fils patience, t'y arrives"
La rive, on la voit tous on veut y arriver, et ton rêve,
n'est que le leur surveilles ces navets qui te suivent
jusqu'à ce que tu sois trop loin d'eux, puis coulent ton navire
Ainsi va la vie vu qu'un nanti qui subit le sort jette la faute
sur celui qui s'en sort, son unique but : jouer les justiciers.
Ils veulent ce que tu as de valeur le gueulent pas toujours alors un poste,
un manteau, un sac à main deviennent un testament.
Trop de mort d'hommes lors des "loves" d'imposteur
Tous la même cause : la position de second possesseur
Beaucoup d'fric dans le texte, vu que c'que les gens t'envient
est acquis grâce au fric c'que je dis je le déteste,
mais mon temps est compté, j'ai pas le temps d'envier
car envier c'est du temps et le temps n'est qu'un tas de billets...

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir