Même le ciel faillit pleurer, puis il resta gris,
C'était en pleine semaine ; y avait quelques copains deux ou trois oiseaux.
Finis l'temps de regrets, moi je t'ai aimé comme il faut
Devant, deux faux se frottent le titre d'amis favoris
Sans ex-æquo, qu'on se taise !
On ne distingue plus les semblants gémissants
Les plus patients ont attendu que tu partes
Pour lâcher des marques d'affection au goutte par goutte.
Ou on compte tes sous à la collecte
Un conseil : vous les vivants choisissez vos collègues !
Nad confirme leur présence à ton mariage
Une seule question ! Combien seront-ils à ton enterrement ?
Quel tort y a-t-il devant ce corps vide ?
Le manque de respect est-il le vice des immortels?
Le chagrin ne me rend pas tendre bordel
On paie rien pour attendre
Se moquera-t-on de ton corps à la morgue
Comme dans certains épisodes...
Sur les ondes Biggie featuring Bob ! ( Bob Marley )

Refrain

A ton enterrement y avait des colombes ou des vautours?
Où étaient les corbeaux, qu'as-tu pensé du discours?
Tu peux tricher de ton vivant
On verra qui sont …les gens contents à ton enterrement.

Dany Dan

A ton enterrement je serais présent mais loin de tes proches
Je serais plutôt du genre planqué dans un coin mains dans les poches
D'amis on est devenu ennemis putain que c'est moche
Maintenant tu gis 6 pieds sous terre et je me fais pleins de reproches
Mais respect, je tiendrais la torche que t'as laissé, les tiens qui m'approchent
Viennent partager une " des-pé " ils savent que j'étais ce rival, dur à tester
Qu'après 6 mois à l'hôpital t'y es resté
On se faisait la compèt' genre : " qui est le plus fly "
Qui a le plus de plans, plus de gens, plus de maille
On allait en cours ensemble, on était juste des 'cailles
Je n'ai jamais osé t'avouer que tu avais plus de style,
On s'est embrouillé pour une meuf, je n'dirais pas plus de détails
Puis on ne se parlait plus, c'était juste bataille,
Je parle de vraie vie, de vrais trucs genre superstars de cité genre
" Qui dans la rue était le plus plébiscité." ?

Refrain (x2)

Oxmo Puccino

Et quand les gens ne meurent pas, ils te trahissent
C'est la même, j'ai préféré t'enterrer que te tuer !
Ce n'était pas la même peine, tu ne valais pas les ans au pénitencier
Ce manque de chance, m'aurait fait manquer ta remplaçante
J'ai eu peur pour ma santé, lorsque j'ai songé à me jeter
La tète d'une falaise, espérant sauter dans le coma pour t'omettre
Heureux le maître des substances neurochimiques
A ce qu'on dit le shit creuse des précipices de mémoires
J'aspire à ce qu'un soir tu te précipites dans l'un d'eux
Une fosse qui vaut la distance d'ici en Inde
Tu seras essoufflée de crier avant la fin du gouffre et tes touffes au gris iront virer
J'irais vider chaque dune jusqu'au dernier grain
Afin d'ensevelir ton cercueil
Des adieux tu voulais ? et pourquoi pas une grosse fête !
Va plutôt là où tu sais juste après tes obsèques

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir
Composição: Ludovic Bource / Oxmo Puccino. Essa informação está errada? Nos avise.

Posts relacionados

Ver mais no Blog