V'là trois millions d'années que j'dormais dans la tourbeQuand un méchant coup d'pioche me trancha net le colEt me fit effectuer une gracieuse courbeA la fin de laquelle je plongeai dans l'formolD'abord on a voulu m'consolider la faceOn se mit à m'brosser mâchoire et temporalSuivit un shampooing au bichromat' de potassePuis on noua un' faveur autour d'mon pariétalDu jour au lendemain je devins un' vedetteJourneaux télévision y'en avait que pour moiTant et si bien du rest' que les autres squelettesSe jugeant délaissés me battaient un peu froidEnfin les scientifiqu's suivant coutumes et usVoulant me baptiser de par un nom latinM'ont appelé Pithécanthropus ErectusErectus ça m'va bien moi qu'étais chaud lapinEt ces messieurs savants à bottin's et pince-nezSur le vu d'un p'tit os ou d'une prémolaireComprirent que j'possédais de sacrées facultésQui me différenciaient des autres mammifèresIls ont dit que j'étais un virtuos' du gourdinQui assommait bisons aurochs et bonn' fortuneQue j'étais drôl'ment doué pour les petits dessinsDe Vénus callipyg' aux tétons comm' la luneIls ont dit que j'vivais jadis dans une grotteIls ont dit tell'ment d'choses tell'ment de trucs curieuxQu'j'étais couvert de poils et qu'j'avais pas de culotteAlors que j'habitais un pavillon d'banlieueJ'étais comm' tout le mond' pétri de bonn's manièresTous les dimanch' matins je jouais au tiercéJe portais des cols durs et des bandag's herniairesC'était avant la guerr' avant qu'tout ait sautéC'était voilà maint'nant bien trois millions d'annéesVous n'avez rien à craindre y a plus de retombées

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog