Ballade pour un traitre

Serge Reggiani


Qui donc t'a fait reprendreLes routes de JudéeJudas qui ne juraitQue par les filles tendresQue par les filles tendresQui donc a fait descendreDe Nazareth un soirUne juive aux yeux noirsCheveux de palissandreCheveux de palissandreSon corps était à prendrePour quelques pièces d'orToi, tu couchais dehorsOù tu pouvais t'étendreQuand tu pouvais t'étendrePauvre Judas qui tendait les mainsJudas le mendiant, Judas les mains videsQui t'a rappelé tous les parricidesQui se sont commis pour quelques putainsTu es allé surprendreAu Mont des OliviersLe seul bien d'amitiéQu'il te restait à vendreQu'il te restait à vendreL'avais-tu fait attendre?Enfin, elle est partieEn laissant dans son litLa corde pour te pendreLa corde pour te pendre

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog