Étrange rassemblement de crapauds sur la route,Ça tourne au ralenti, en silence et sans douteQu'il va encore pleuvoir des crânes et des abbesses,Des sorcières, des dragons, des stratoforteresses,Oh yes paranoïd game.Mémoire en logiciel, souvenirs innocentsQuand la mère supérieure nous arrosait le glandAvec du kérosène et de la soude caustiqueEn nous faisant chanter le cantique des cantiques,Oh yeah paranoïd game.Homo lunaticus, t'es en pôle positionAvec une madona dans ta douzième maison,Son regard charbonneux, sa gueule en coquelicot,Son cul de walkyrie, son cuir sado-maso,Oh no paranoïd game.Mais tu préfères les belettes qui s'rincent au pastagouinceEt qui s'encanaillent pas sur jésus 3615.Tu préfères les juteuses néanderthaloïdesQui gloussent en astiquant les chromes de ton droïde,Oh yeah paranoïd game.Le cri des bœufs qui passent, le silence des cloportes,T'es en approche finale sur j. & b. airport.Dégagez les trottoirs, libérez les poubelles.T'as un moteur en flammes et du plomb dans les ailes,Oh yeah paranoïd game.Transe mortelle in vitro, extase en solitaireEntre deux guronsan et trois alka-seltzer,Les labos sont en grève et les chimps ont les foies.Tous les chiens de Pavlov titubent quand ils te voient,Oh yeah paranoïd game

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog