Marie-Jeanne-Gabrielle

Capart Louis


Marie-Jeanne-GabrielleEntre la mer et le cielBattu par tous les ventsAu raz de l'océanTon paysS'est endormiSur de belles légendesIlluminant son histoireGravées dans la mémoireDes femmes qui attendentLes marinsD'île de SeinRaconte-nous l'enfant que tu étaisCourant du sable fin aux galetsParle-nous de ces jeunes gensSautant les feux de la Saint-JeanOn pouvait croire au paradisEn ce paysChante-nous si tu t'en souviensPour passer le Raz de SeinLe Cantique à Sainte-MarieQu'on ne chante qu'ici !Marie-Jeanne-GabrielleEntre la mer et le cielBattu par tous les ventsAu raz de l'océanTon paysS'est endormiSur de belles légendesIlluminant son histoireGravées dans la mémoireDes femmes qui attendentLes marinsD'île de SeinLa peine et l'ennui, de l'automne à l'étéOn ne vit qu'au rythme des maréesDe la naissance au grand SommeilRègne le flambeau de la VieilleOn mêle la cannelleAu parfum des chandellesOn dira pour embarrasserLa mort : "Joie aux Trépassés"Car sur cette terre fidèleLes âmes vont au cielMarie-Jeanne-GabrielleEntre la mer et le cielBattu par tous les ventsAu raz de l'océanTon paysS'est endormiSur de belles légendesIlluminant son histoireGravées dans la mémoireDes femmes qui attendentLes marinsD'île de SeinQuand le jour s'achève au-dessus de la GrèveSur la pierre écorchée de l'îleOn croit voir au fond de la brumeComme des feux qu'on allumeOu la barque ensorcelléeQui apparaîtMenaçante, elle vient jeterLa peur sur les naufragésEt le noir habille la vieDes femmes du paysMarie-Jeanne-GabrielleEntre la mer et le cielBattu par tous les ventsAu raz de l'océanTon paysS'est endormiSur de belles légendesIlluminant son histoireGravées dans la mémoireDes femmes qui attendentLes marinsD'île de SeinLa vie a changé sur le court cheminDu Néroth à Saint-CorentinOn ne reste plus très longtempsIsolés du continentMême les Anciens ne reviennentQu'au printempsEt la mer a tourné le dosAux pêcheurs des temps nouveauxElle entraînera les marinsLoin de l'île de SeinMarie-Jeanne-GabrielleEntre la mer et le cielBattu par tous les ventsAu raz de l'océanTon paysS'est endormiIl garde son histoireAu plus profond des mémoiresEt l'on dit à ParisQu'il est beau le paysDes marinsD'île de Sein

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog