On aura beau dire tout ce qu'on voudraOui, c'est un drame déplorableC'est pas la fin du monde, mais n'empêcheC'est certainement désagréableQuand c'est mou comme un ver à pêcheQuand ça veut jouer les timidesLe cou cassé, la tête en basPlié comme p'tit vieux plein d'ridesÀ l'âge fringant des soldatsOui, c'est un manque de politesseQuand ça s'met pas au garde-à-vousQuand ça donne des signes de faiblessesAvant même de se tenir deboutQuand ça a pris la décisionDe succomber à la paresseQu'ça reste sur sa positionDevant la plus belle paire de fessesQuelle déception quand vous trouvezÀ l'heure de passer à l'actionLe principal intéresséQui fait dodo dans son caleçonBien sûr, c'est pas la fin du mondeMais d'là à dire que c'est pas graveQu'ça peut arriver à tout l'mondeQu'ça rend moins beau et moins braveMoi, j'aurais quand même objectionÀ faire mention de courageQuand c'est fuyant comme un savonEt que ça fond pendant l'massageJ'ai pas l'impression d'être vacheEt de manquer d'compréhensionMais j'constate qu'y en a qui en arrachentAh, les pauvres petits garçonsY a-t-il un moyen qu'j'pourrais prendreUn mot d'la fin qu'j'pourrais trouverAfin qu'enfin bande la bande de dégonflésAfin de venir, de venir en aideAux invalides de la culotteSinon de dire qu'y a des remèdesEt des carottes

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir