exibições 235

L'Espagne avait Goya et Velásquez aux murs de son Prado ...L'Espagne avait l'âme de Don Quichotte et l'âne deSanchoQuand tu es né d'un aigle et de Carmen,D'un marin de Colomb et de Chimène,Des vignes de l'Andalousie et du sang d'un toro,Pablo.Paris, c'était Montmartre, Apollinaire et le Bateau-lavoir,La Célestine bleue, l'Arlequin ros', tes yeux de diamant noir...Parade, musiciens, Pulcinella,La Méditerranée dansait par là ...J'entends chanter le piano de Satie sous ton pinceau,PabloPablo, de quel dieu bizarreEs-tu le frère ici-bas ?...Pablo, même l'AlcazarSait que le hasard,Ça n'existe pas...Pablo contre les Césars,Tueurs de García Lorca,Pablo, avec ton regard,Hugo et MozartOnt peint Guernica,Ont peint Guernica ...La paix c'est ton défi, ton cri de guerre et celui de l'oiseau,Celui de la colombe que tu fais jaillir de ton tableau,Toi l'homme dessiné par l'infini,L'azur écartelé sous le génie ...Et toutes les Espagnes libérées de leur Franco ...PabloPablo, de quel dieu bizarreEs-tu le frère ici-bas ?...Pablo, même l'AlcazarSait que le hasard,Ça n'existe pas...Pablo contre les Césars,Tueurs de García Lorca,Pablo, avec ton regard,Hugo et MozartOnt peint Guernica,Ont peint Guernica ...

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog