Je crois qu'il vaut mieuxS'aimer un peu moinsQu'on s'aimait nous deuxC'était merveilleuxTon cœur et le mienC'était un grand feuC'était une flammeJusqu'au fond de l'âmeJusqu'au fond des cieuxC'était un programmeTrès ambitieux.Aujourd'hui le dramePour toi et pour moiC'est que notre émoiC'est que ce mélangeDu diable et de l'angeDe chair et de cœurDe rires et de larmes,C'est que ce bonheurSoit monté si hautOn a eu si chaudLà-haut dans l'espaceQue le temps qui vientQue le temps qui passeLe tien et le mien,Ne nous promet plusA sa table ouverteD'autres découvertesNous sommes tout nus...On n'est pas déçusOn n'a pas déchuNous sommes honnêtesNi marionnettesNi comédiensOn sait qu'un mensongeParfois fait du bienMais celui qui plongeJamais ne revientC'est une autre vieIl faut tout revoir...On a été fousOn redevient sagesOn a pris de l'âgeOn s'est beaucoup ditTrès peu contreditNos rêves plafonnentLe pied au plancherIls se téléphonentSans être branchésIl faut être artisteJusqu'au bout des doigtsPour sculpter des joiesQuand la chair est triste...Pourtant je redouteDonne-moi la mainL'endroit où la routePart en deux cheminsQue nous allons prendreEt, chacun le sienChacun va reprendreChœurs et musiciens...Car nos vies s'arrachentNos corps se défontNos cœurs se détachentNotre rêve fond.On n'a plus de priseOn ne triche pasSur la neige griseChacun va son pasOn va décrocherAu gré du capriceD'un trop grand bonheurQui s'est amochéDont la cicatricePlus tard dans nos cœursMarquera la placeCar le souvenirVa l'entretenirAvaler sa traceAvec en secretL'immense regretQue cette aventureCe moment parfaitSoit déjà défaitEt que rien ne dure.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog