Hier, en traversant la rue,Je me suis reconnuTête nue,Méconnu.J'ai changé de trottoir avec dix ans de plus.Je me suis rattrapéQuelques instants plus tard.C'est bizarre.Je suis passé devant moi sans me voir.Le paradis terrestre,Voyez ce qu'il en reste.C'est une terre aride.Les yeux perdus au fond des rides,C'est un chemin plus difficile qu'on ne croit,C'est un chemin de croix.Je me suis rattrapé ce soir-là dans une impasseOù l'on passeTête basse.Je me suis retourné pour bien me voir en face.Je me suis pris la gorge.J'ai serré,J'ai serré.J'essaieraiD'être meilleur ou pire à l'avenir,Mais qui sait ce qu'il va devenir...Le paradis terrestre,Voyez ce qu'il en reste.C'est une terre aride.Les yeux perdus au fond des rides,C'est un chemin plus difficile qu'on ne croie,C'est un chemin de croix.Hier, en traversant la rue,Je me suis souvenuD'avoir vuTête nue,Quelqu'un qui ne me semblait pas inconnu.Je ne me suis revu qu'une fois l'année dernière.J'avais l'airD'être en l'air,A quelques centimètres au-dessus de la terre.C'est une terre aride,Les yeux perdus au fond des rides.C'est un chemin plus difficile qu'on ne croie,C'est un chemin de croix.C'est une terre aride,Les yeux perdus au fond des rides.C'est un chemin plus difficile qu'on ne croie,C'est un chemin de croix.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog