Mais où sont passées les lumièresQui nous guidaient ?Peut-être étions-nous trop fiersPour baisser la tête.Le monde a tourné sans nous,Sans nous attendre.Les ténèbres sont partoutCouvertes de cendres.Mais souviens-toiQue l'on s'aimait quand même.Nous étions si jeunes, si fiersEt, comment le dire,Nous avons perdu la lumière,L'étoile qui caressait nos paupières.Tout m'est égal.Et quand mêmeOn se souvient,On se rappelleDe quelque choseQu'on pose près du lit,D'une lumièreQui brillait la nuit.Mais où sont passées les lumièresQui nous guidaient ?Devenus statues de pierre,Qu'avons nous fait ?Les instants, comme des clous de ferQu'on enfonceEt rien que le bruit de la merPour seule réponse.Souviens-toi, c'était hier,Mais aujourd'hui,Le lion secoue sa crinière.Peur de la nuit,Gratte le fond de la rivièreOù il venait boire.Nous avons perdu la lumière.Nous sommes dans le noir.Mais où sont passées les lumièresQui nous guidaient ?Le lion secoue sa crinièreA chaque coup de fouetDerrière les barreaux de fer,Sans illusion.Derrière les barreaux de fer,De sa prison.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog