Si j'ai appris à écrire c'est que j'ai souvent lu dans lesfeuilles de chêne et les plumes de paonSi je sais parler aux belles c'est que je sais bien comment fontles tourterelles et les chauds lapinsDans le trou de ma guitare y a comme un perdreau, dans le fond demes sabots y a comme un renardRefrainMais de mes années d'école je n'ai rien gardé, ce n'était que desparoles pour gâcher l'étéJ'ai appris à ma manière que la liberté c'est d'cracher dans larivière ou dans le sentierSe peut que j'ai fait mes classes sous un églantier, que j'oublieou que je n'sache pas très bien compterMais je sais tendre l'oreille et je sais rêver commerêvent les corneilles et les peupliersSi je sais plier bagages quand il en est temps c'est qu'avec lesoies sauvages j'ai frayé longtempsSi je chante bleues les roses c'est que j'ai appris d'unrossignol pas morose qu'était mon amiSi je sais lécher en outre. je sais mordre aussi, je l'ai apprisd'une loutre et d'un saumon grisDans le trou de ma guitare y a comme un perdreau, dans le fond demes sabots y a comme un renardQuand j'aurai tenu parole et bien gagné ma vie, quand j'aurai mispauvres écoles à pauvres profitsJ'apprendrai d'un solitaire à vivre caché et d'un loupquinquagénaire à me taireSi j'ai appris à écrire c'est que j'ai souvent lu dans lesfeuilles de chêne et les plumes de paon

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog