exibições 136

Elle est arrivée nue comme un cœur d'artichaudL'amour en bandoullière les cheveux sur le dosChapeau!Fit table rase des pies, des filles à cordon-bleuL'amour en bandoulière les cheveux sur les yeuxChapeau, chapeauGitane par papa et putain par mamanC'était beaucoup trop beau, on n'en voulait pas tantChapeau!Au rythme de ses dents, dansa jusqu'à GastonLui prit la main et lui lut les lignes de son frontTu n'es pas très très beau, Gaston GastonTu ne portes même pas de chapeau, Gaston GastonEt je lis dans ton front que tu n'as pas de fillesGaston, viens mourir chez-moi GastonJe goûte la vanilleTu verras cent soleils dans une nuitCent nuits dans un seul amourTu croqueras la vie qui sent la vieJe serai ton abat-jourIl est revenu gris comme un porte-drapeauEt la larme de sang et le cœur sur le dosChapeau!Il est revenu gris d'amour et le cerveauMaudissant le pays des gitans, des chameauxChapeau, chapeauOn le trouva trop beau, on le pleura trop tôtIl en est mort bientôt dans son triste châteauChapeauSes amis moins jaloux parce qu'il n'était plus làLui chantèrent en canon ce drôle de liberaTu n'étais pas très beau, Gaston GastonTu ne portais pas de chapeau, Gaston GastonT'avais le cœur trop grand, trop grand pour une filleTu as droit au panthéon, emportes-y tes billesSonnez, sonnez, sonnez, sonnezSonnez campaniles, Gaston nous est revenuRaidi par l'amour, le cœur en béquillesMais Gaston, n'est pas mort cocuChapeau!

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog