Les arbres ont-ils de quoi mentir?Les ciel est-il plus haut qu'ailleursÀ Sainte-Adèle, P. Q.?La montagne a-t-elle un sourireEt la rivière, quelques pleursÀ Sainte-Adèle, P. Q.?À Sainte-Adèle, P. Q.Pour que je ne puisse passerUn seul jour sans m'y retrouverLa tête dans les cerisiersEn étéLa tête dans le sapin vertEn hiverBien sûr le vent est plus frondeur,L'eau, un peu plus fraîche qu'ailleursÀ Sainte-Adèle, P. Q.Bien sûr, il y a ma mère et mon père,Un bel été, un long hiverÀ Sainte-Adèle, P. Q.À Sainte-Adèle, P. Q.Y a la tétée de la rosée du matinEt le sentier qui n's'ra jamais un cheminEt les filles déshabilléesEn étéEt les filles, tous bras ouvertsEn hiverLes arbres ont-ils de quoi mentir?Les ciel est-il plus haut qu'ailleursÀ Sainte-Adèle, P. Q.?La rivière a-t-elle un sourireEt la montagne, quelques pleursÀ Sainte-Adèle, P. Q.?À Sainte-Adèle, P. Q.Pour que j'en parte sans partir,Que je veuille tant y mourirLa tête dans les cerisiersEn étéLa tête dans le sapin vertEn hiverÀ Sainte-Adèle, P. Q.

Enviar Tradução Adicionar à playlist Tamanho Cifra Imprimir Corrigir

Posts relacionados

Ver mais no Blog